Le gouvernement assume le déclin de la construction de maisons

En 2017, les professionnels du secteur ont déjà pressenti une régression de la construction de maisons individuelles. Comme on s’y attendait, le marché va mal. Julien Denormandie, ministre du Logement, affirme être responsable de cette situation. Pour en savoir plus, découvrez toutes les explications de Maisons CBI.

Vente de maisons individuelles : un bilan mitigé

En 2017, près de 135 000 transactions de maisons individuelles ont été conclues sur tout le territoire. Si l’on se réfère aux données statistiques, la vente de l’immobilier neuf stagne. D’après le syndicat LCA/FFB, une légère hausse de 1 % a été enregistrée en 2017.

Une tendance à la baisse de l’acquisition de maisons résidentielles s’est fait sentir au dernier trimestre de l’année. Sur tout le territoire, seules cinq régions ont connu une légère performance. La vente de maisons individuelles a respectivement augmenté entre 3 à 7 % dans les Pays de Loire, au Rhône-Alpes, au Grand Est, aux Pays de Loire et à l’Ouest.

Dans les localités telles que l’Occitanie, l’Ile de France ou le Centre Val de Loire, le nombre de transactions immobilières a diminué de 2 à 4 %. Avec une baisse significative de 6 et 7 %, le déclin du marché est plus important dans les Hauts de France et la Normandie. À ce jour, la vente de l’immobilier neuf ne cesse de décroître. Cette situation est la conséquence directe de la diminution de la construction immobilière.

Immobilier neuf : la suppression des aides décourage les acquéreurs

Interrogé sur le déclin du marché de l’immobilier, Julien Denormandie a affirmé qu’il « assume » être le responsable de la baisse de la construction de maisons. Lors d’une interview sur la radio BFM Business, le ministre du Logement a précisé que la conjoncture est le résultat d’un choix politique.

En effet, depuis l’application des nouvelles mesures, la construction de maisons individuelles est en baisse. D’après les professionnels, même si le prêt à taux zéro a été reconduit jusqu’en décembre 2019, certaines aides au logement telles que l’APL Accession ont été supprimées. La hausse du prix du terrain à bâtir n’améliore pas aussi la situation.

En Ile de France, le coût du mètre carré peut grimper jusqu’à 5000 € par mètre carré. En 2018, les mises en chantier de logements ont chuté de 6 %, selon la Fédération française du bâtiment. Le nombre de nouvelles constructions est passé de 428 000 à 404 000 unités.

Maison CBI : un constructeur fiable pour concrétiser vos projets immobiliers

Pour redynamiser le marché de l’immobilier, des constructeurs de maisons individuelles comme Maisons CBI s’engagent d’accompagner de A à Z les nouveaux acquéreurs. En effet, ils proposent un large choix de services, notamment :

  • l’achat du terrain à bâtir ;
  • la conception des plans de constructions ;
  • la demande de permis de construire ;
  • la construction d’un bien immobilier conforme aux normes françaises.

Avec Maison CBI, vous bénéficierez d’une maison individuelle clé en main. Que vous désiriez être propriétaire d’une maison traditionnelle ou contemporaine, vous pourrez être sûr de trouver une offre qui correspond à vos attentes tout en respectant votre budget.

Pour la réalisation des projets immobiliers, Maisons CBI mettent en avant une prestation de qualité. Elles prennent en considération la performance énergétique des bâtiments neufs. En effet, tous les biens immobiliers qu’elles commercialisent respectent la norme RT 2012. Vous bénéficierez aussi d’une couverture étendue grâce aux garanties telles que l’assurance Dommages Ouvrage, la garantie de parfait achèvement et la responsabilité civile.

Vous voulez faire construire une maison individuelle ? Bénéficiez de l’expertise de Maisons CBI pour concrétiser vos rêves. Ce professionnel est en mesure de satisfaire vos attentes tout en respectant votre budget.