Les normes exigeantes de la RE 2020 aux constructeurs de maisons individuelles

La construction d’une maison en France est régie par un certain nombre de réglementations.

Saviez-vous que la réglementation thermique en vigueur en France depuis 2012 est obsolète depuis le 1er janvier 2020 et qu’elle a cédé sa place à la réglementation environnementale 2020 (RE2020) ?

Cette réglementation en cours d’élaboration et qui entrera en vigueur d’ici 2021, milite en faveur des constructions moins énergivores.

Cependant, elle n’est pas sans impact sur la manière de construire les nouvelles maisons.

Ainsi, il ne suffira plus de se trouver un constructeur pour votre maison, mais plutôt de trouver un constructeur de maison individuelle ayant intégré cette réglementation à tous les champs de sa construction.

Le présent article que vous allez lire vous amène faire un tour d’horizon sur la RE2020 ainsi que son impact sur la construction des maisons.

Quels sont les objectifs que porte la RE 2020 aux constructeurs de maisons individuelles ?

Dans un contexte environnemental où le bâtiment participe à 25 pour cent aux émissions des gaz à effet de serre et par surcroît affiche 45 pour cent de la , il est apparu important de trouver des mesures idoines pour réduire cet impact du bâtiment sur l’environnement.

Ainsi, la réglementation environnementale 2020 fait partie d’une nouvelle loi sur l’évolution du logement, l’aménagement et le numérique qui a été adoptée par le parlement français.

Cette réglementation qui vient en remplacement à la réglementation thermique jusqu’ici valable vient fixer de nouvelles exigences non seulement en matière de la qualité des nouvelles maisons, mais également en matière de consommation énergétique des maisons.

Ce faisant, cette loi qui sera appliquée à toutes les maisons construites à partir du 1er janvier 2020 oblige les constructeurs de maisons à opter pour des bâtiments à énergie positive.

En effet, l’un des objectifs phares visés par la RE2020 est l’autonomie énergétique des maisons. Elles doivent ainsi plus produire de l’énergie qu’elles n’en consomment.

L’autre objectif majeur de la RE 2020 est la réduction de l’empreinte carbone du cycle de vie d’un bâtiment depuis sa construction jusqu’à sa démolition à hauteur de 50 pour cent.

Ces deux objectifs majeurs apportent un ensemble de changement aux normes de construction des maisons individuelles.

L’autonomie énergétique, une exigence de la RE 2020 aux constructeurs de maisons individuelles

Si la réglementation thermique de 2012 prévoyait un recours aux énergies renouvelables afin de réduire un tant soit peu la consommation énergétique, la nouvelle réglementation environnementale quant à elle opte pour une autonomie énergétique.

En effet, les nouvelles maisons doivent être capables de produire elles même leur propre énergie qui cependant doit être au-delà de la consommation interne.

Ce faisant, le surplus de l’énergie pourrait être vendu par le propriétaire. Parvenir à cette autonomie passe notamment par l’utilisation pour le bâtiment des dispositifs de production d’énergie renouvelable comme les panneaux solaires à l’exemple des panneaux photovoltaïques, mais aussi l’usage du chauffage thermodynamique comme le chauffe-eau thermodynamique.

De même, cette autonomie passe également par la production de chaleur grâce à la transformation de la biomasse. Ainsi, la RE 2020 exige aux constructeurs de maisons individuelles, la construction de maisons véritablement positive.

Par ailleurs, la consommation énergétique de ces maisons doit viser le seuil le plus bas soit 0 kWh par mètre carré et par an.

Il faudra alors construit des bâtiments avec une bonne inertie, une imperméabilité à l’air sans pareil et surtout bien renforcé l’isolation thermique du bâtiment.

Toutefois, pour une exploitation aux mieux de la chaleur et de la lumière solaire, il faudra privilégier dans la conception du bâtiment des grandes surfaces vitrées.

L’empreinte carbone, un défi à relever par les constructeurs de maison individuelle

La particularité de la RE 2020 repose sur le fait qu’elle est axée sur la réduction de l’émission du carbone dans la vie du bâtiment.

En effet, si la réglementation jusqu’ici valable incitait à un usage de matériau écologique, la RE 2020 va plus loin en prenant en compte l’émission de gaz à effet de serre.

Ainsi, cette nouvelle réglementation exige aux constructeurs l’usage de matériaux de constructions et d’isolation écologique fabriqués par des entreprises qui ont recours aux énergies renouvelables.

Ainsi, les matériaux comme la brique de terre cuitele boisle bloc béton en pierre ponce et la roche volcanique doivent être priorisés dans la construction du bâtiment.

De même, pour l’isolation de la maison, il faudra opter pour des matériaux comme du liège de boisdu chanvre, de la ouate de cellulose, etc. Par ailleurs, il faudra en vue de limiter cette empreinte carbone et opter pour les circuits courts.

Maison CBI, l’expert constructeur de maison individuelle

Aujourd’hui, l’une des entreprises qui jugent d’une bonne notoriété dans la construction de maisons individuelles est Maison CBI.

Implantée en Bretagne, notre entreprise présente de nombreuses agences dans le grand-ouest et la Bretagne.

Experte dans la construction de maison individuelle, notre entreprise vous offre une large gamme de maisons individuelles qui respecte les normes exigées par la RE 2020.

Pétrie d’expérience indéniable et jouissant d’une transparence à toute épreuve avec la clientèle, Maison CBI est l’entreprise idéale pour la construction de votre maison individuelle.