Les aides pour faire construire votre futur domicile avec Maisons CBI

La construction de votre maison représente un important

investissement. Pour finaliser son financement, vous pouvez obtenir une assistance assez conséquente au niveau de l’État, de votre employeur ou des autorités locales.


Retrouvez ici le récapitulatif des aides auxquelles vous pouvez recourir dans le cadre de la construction de votre domicile.



Constructeur de maisons en Bretagne, le recours au prêt à taux zéro


Le « prêt à taux zéro » représente une initiative mise en place par l’État pour assister les ménages souhaitant acquérir leur premier logement.


Les ménages séjournant en location depuis deux ans peuvent aussi bénéficier de cette aide pour l’achat de leur domicile. Cet appui est spécifiquement destiné aux primo-accédants qui désirent bâtir leur résidence. Le montant accordé finance une partie du coût global de construction.


Ce prêt peut atteindre 20 à 40 % selon la zone concernée. Il s’octroie sans frais de dossier et ne génère pas d’intérêt à payer. Vous l’obtenez au niveau d’une banque liée à l’État par une convention dans ce cadre.


Son montant et les conditions de remboursement se fixent en fonction du coût de construction, de vos fonds propres, de la composition du ménage et de la localité. Pour plus de renseignements sur les aides, consultez l’ADEME, l’ANIL ou l’ANAH.



Constructeur de maisons à Pornichet,

l’assistance de l’employeur


Dans le cadre de la participation des employeurs à l’effort de

construction, vous pouvez prétendre à une assistance de votre

employeur pour bâtir votre maison.


Cette aide prend généralement la forme d’un prêt à taux préférentiel. Pour en profiter, vous devez travailler au niveau d’une entreprise agricole avec plus de 20 salariés ou une société non agricole qui compte plus de 50 agents.



Constructeur de maisons individuelles Maisons CBI : le soutien de la collectivité locale


Pour la construction de votre maison neuve, la collectivité locale peut vous exonérer de la taxe foncière pendant les deux premières années consécutives à la livraison de votre logement.


Pour en bénéficier, vous devez déclarer votre domicile au service des impôts fonciers dans un délai de 90 jours après la fin des travaux.


Ensuite, la mairie devra approuver votre demande d’exonération. Par ailleurs, certaines collectivités locales offrent également des prêts à taux zéro ou à taux préférentiels ainsi que des subventions.

Ce site utilise des Cookies pour analyser et améliorer le site afin de vous offrir la meilleure expérience. En, poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer du contenu et des services adaptés.